4,78/5 4,78/5

Comment choisir ses souvenirs de voyage ?

En vacances vous perdez votre temps à tourner en rond dans les boutiques de souvenirs ? Vous angoissez face au choix difficile à faire ? Voici quelques petits conseils pour vous faciliter la tâche et vous permettre de passer des vacances vraiment détendues. Afin de répondre à vos interrogations liées au choix des cadeaux à ramener chez vous, nous aborderons la question sous l’angle du pourquoi, du comment et du combien.

Pourquoi ramener des souvenirs de voyage ?

Il existe essentiellement deux raisons principales : offrir des petits cadeaux à ses proches au retour, et conserver une trace matérielle de son voyage – c’est toujours plus « tangible » que les 700 photos numériques sur votre smartphone.

Les deux « pourquoi » impliquent deux comportements radicalement différents. Les souvenirs personnels sont choisis longuement, souvent sur un coup de cœur, une envie, une passion… Les souvenirs « à offrir » sont plutôt choisis en masse, souvent juste pour ne pas revenir les mains vides. Les deux comportements sont chronophages et angoissants. Mais chacun peut être traité différemment.

Prévoyez un budget souvenirs

Si vous partez en low-cost, il est probable que vous avez à cœur de maîtriser votre budget voyages. Ce serait dommage de rentrer et de n’avoir plus aucun extra loisir jusqu’à l’année prochaine. Car oui, les souvenirs, surtout ceux achetés en masse « à offrir », coûtent souvent cher.

  • Un coup de cœur ? C’est rarement une bricole générique, plutôt un objet d’art, un objet original, voire un ustensile aussi pratique qu’esthétique. Et cela a son prix dans les destinations touristiques – profit oblige.
  • Offrir à tous les proches ? Un petit magnet par tête cela devrait faire l’affaire… sauf qu’à 5 euros pièce, et pour éviter les jalousies, on peut vite dépasser les 50 euros. Et puis il faudra bien combler les proches privilégiés (comme les parents), et ajouter des souvenirs extra.
  • Vous êtes plutôt carte postale ? Oui cela existe encore, et les timbres internationaux ont leur prix. Pensez à vous renseigner avant votre départ pour calculer un budget.

Grâce à ce budget, vous pourrez maîtriser vos dépenses. N’hésitez pas à vous montrer quelque peu « radin », si vous voyagez souvent. Vos proches comprendront que vous n’êtes pas un livreur de souvenirs.

Souvenirs coup de cœur, pensez à vos bagages

C’est un problème qui affecte plus de monde qu’on ne le pense. Vous craquez pour un vase magnifique, une bouteille, un plat, voire une statuette ? Surtout que le prix reste démocratique ? C’est génial… mais cela entrera-t-il dans votre valise ?

Si vous voyagez en avion, vous connaissez bien les règles (ultra)strictes concernant les dimensions des bagages – surtout en low-cost. Car si le coffre géant de votre voiture vous attend confortablement sur le parking Park&Fly près de l’aéroport de Charleroi, entre les deux il faudra passer par l’avion. Et si vous devez ajouter un bagage supplémentaire à cause de votre souvenir coup de cœur, l’addition sera salée.

Si vous connaissez votre penchant pour ces souvenirs volumineux, alors prévoyez la place dans vos bagages dès le départ. Ainsi vous éviterez les surcoûts astronomiques des bagages non-prévus lors de la réservation.

Touristique ou authentique ?

L’industrie du souvenir se régale de l’appétit des touristes pour les babioles. Les destinations touristiques regorgent de boutiques de souvenirs. Vous y trouverez surtout l’embarras du choix, entre les magnets, fanions, t-shirts et autres assiettes à photos. Mais si vous cherchez de l’authenticité, il faudra aller plus loin, vous perdre dans les ruelles des vieux centres, ou demander conseil à des locaux.

Sachez juste que les objets trouvés dans les boutiques touristiques sont rarement de bonne qualité et ne valent pas leur prix. Vous pouvez d’ailleurs utiliser cet argument pour expliquer à vos proches pourquoi vous ne revenez pas les bras chargés de magnets, de pâtes multicolores et de bouteilles de vin en forme d’Italie.  Ce sont des souvenirs amusants, certes, mais peu authentiques.

Quoi qu’il en soit, pensez aussi à la résistance des objets au transport, que ce soit en avion, ou dans votre voiture que vous aurez laissée sur notre parking près de l’aéroport de Charleroi.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.